LES BUTS DE SANTHOSHA NANBAN
   

 

<<< Retour menu

             

 

Page contacts >>>

 
     
Education
     
             
   
Le centre d'enseignement :
   
  Un petit centre d'enseignement, près du bidonville où se situe la communauté des prostituées, est ouvert chaque jour à partir de 17h afin d'aider les enfants à faire leurs devoirs.
                 
       
Les cours de la rue :
   
En outre, un programme de cours du soir dans la rue même, aété mis en action pour les enfants des rues qui vivent trop loin du centre d'enseignement. Un groupe d'étudiants bénévoles de NSS (scouts) du collège Calvé est actuellement impliqué dans ce programme. La majorité des enfants concernés viennent de familles de tireurs de rickshaw où règne un fort pourcentage d'échec scolaire. Nous pensons que ce programme peut, en motivant ces enfants et leurs familles par des rencontres régulières, éviter que tant d'élèves quittent l'école. Face à l'intérêt suscité chez les enfants, plusieurs autres lieux dans pondichéry sont actuellement à l'étude pour ouvrir de nouveaux cours de la rue.
 
Atelier de sérigraphie :
Avec l'aide d'un professionnel, Santhosha Nanban a monté un atelier de sérigraphie où les enfants peuvent recevoir une formation. Ceux qui le souhaitent peuvent participer à la réalisation d'imprimés et de cartes entreprise par le centre.
   
 
Programme culturel :
La vie au centre offre différentes activités récréatives et artistiques, des jeux d'intérieur et d'extérieur, des pique-niques, des camps d'été, des excursions éducatives et la célébration des différents festivals. Santhosha Nanban a aussi mis sur pied une initiation au théâtre de rue. Cette activité permet aux enfants de développer créativité et confiance en soi. Des représentations, qui transmettent des messages éducatifs et des valeurs morales, sont régulièrement proposées dans les différents quartiers des bidonvilles et dans d'autres communautés.
   
Soins médicaux :
Les soins sont donnés non seulement aux enfants qui recourent aux services du centre (refuge, crèche, centre d'enseignement, etc), mais aussi aux enfants de la rue et des bidonvilles. Les premiers secours sont donnés pour des blessureset problèmes de santé mineurs.Les enfants qui nécessitent un traitement plus important sont confiés aux installations médicales de CERTH INDIA où ils sont soignés gratuitement. en contre partie, les médicament reçus de visiteurs ou de bienfaiteurs par Santhosha Nanban sont partagés avec CERTH INDIA.
               
   
Interaction avec la maison de redressement :
 
Avec l'accord du département du service social relevant du gouvernement de Pondichéry, le personnel de Santhosha Nanban rend régulièrement visite à ces enfants.Nous leur apportons un soutien moral et psychologique et les préparons à leur réintégration dans leur famille et dans la vie sociale.
               
 
PROGRAMME A L'ETUDE
 
Pris entre les actions en cour à poursuivre et à développer, et les multiples besoins tous plus urgents les uns que les autres, Santhosha Nanban s'efforce de définir des priorités dans la mise en oeuvre des actions futures.
Mères incarcérées :
En cas d'incarcération des mères, leurs bébés sont souvent laissés pour compte ou confiés aux maquerelles, si ce n'est faute d'autre solution, enfermés avec le mère. Santhosha Nanban a engagé des démarches auprès des autorités concernées pour prendre en charge avec l'accord de la mère, les bébés durant la détention. Des visites régulières à la prison permettront de maintenir un lien entre mères et enfants.
 
Hébergement des filles :
Actuellement Santhosha Nanban héberge quelques filettes dont la situation est des plus précaires. Mais les puissants interdits liés à la mixité rendent la situation délicate. L'ouverture d'un centre séparé pour les filles devient donc une impérative nécessité.

 

<<< Retour menu

 

Page contacts >>>